ECG - Saison 2017 / 2018 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Publicité
Actualité

Interview de la représentante belge

La représentante belge, Muralu, partage ses sentiments sur les sélections et l'approche de la finale !

Publié le
 
 

Comment vous sentez-vous à l’approche de la finale de l’ECG ?
Muralu 
: Je ne suis pas du tout une personne stressée, mais depuis les sélections je ne tiens plus en place ! Je suis l'ECG depuis la saison 1, à laquelle j'ai participé, et j'ai essayé d'y retourner plusieurs fois. Cette année, c'est comme une revanche, donc j’ai vraiment hâte d'y être ! Comme j'ai d'autres finales à préparer entre temps et que je commence un tout autre costume pour la finale de l'ECG, je n'ai pas beaucoup dormi depuis les sélections ! Mais heureusement, les autres sélectionnés m'ont fait un accueil plus que chaleureux.


Pourquoi avez-vous choisi d’incarner ce personnage lors des sélections ?
Muralu : Ceux qui me connaissent savent que Disney est mon univers favori. Il était donc logique pour moi de faire quelque chose qui me plaisait énormément pour une présélection de cette importance. La chose la plus drôle, c'est que je n'aime pas le premier film de La Reine des Neiges ! Mais, pour une raison que j'ignore, le personnage d'Anna me colle à la peau. J'ai réalisé toutes ses robes ! Au-delà du costume, ce qui me plait le plus avec ce personnage, c'est de l'incarner. Elle est très enjouée, naïve, innocente, s'émerveille de tout et a trop d'amour à donner ! Ça fait du bien de pouvoir jouer ce personnage.
 

De quelle partie de votre costume êtes-vous la plus fière ?
Muralu : Ce costume n'a pas l'air très compliqué quand on le regarde de loin. Mon atout principal, c'est le souci du détail, la propreté et la recherche de matériaux pour le rendre intéressant ! Étant donné que c'est un costume uniquement en tissu, je n'ai pas vraiment de partie "préférée" car j'adore ce dernier dans son ensemble ! De plus, quand on le porte, c'est comme être en pyjama. Mais si je devais vraiment choisir, ce serait les chaussures avec leurs motifs brodés à la main.


Pouvez-vous nous donner un indice sur vos projets pour la finale ?
Muralu : Je ne cache pas vraiment mon projet pour la finale mais s’il faut faire durer un peu le suspens... *epic cello solo*

Et maintenant vous avez rendez-vous avec Muralu le 7 juillet 2018 à Japan Expo pour la finale : on lui souhaite bonne chance !
 

CLIQUEZ POUR EN SAVOIR PLUS SUR MURALU

Suivez Muralu sur www.facebook.com/MuraluCosplay

Tags :

  • Interview
Commentaires
0 commentaire
0 / 500

Aucun commentaire.

Suivez-nous

Publicité

ECG AIME

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié